Catégories
Idées, propositions, actions Non classé

Trois raisons de se réjouir tout en restant vigilant !

Image: Peg Hunter (CC BY-NC 2.0).

En ces moments difficiles où sévit la crise du Coronavirus, particulièrement meurtrier chez nous et dans le monde, trois événements viennent, en quelques semaines, nous apporter un peu d’espoir.

Le 20 octobre, en Bolivie, l’élection présidentielle donne la victoire à Luis Arce et au MAS, le parti d’Evo Morales. Cette élection confirme celle de l’année précédente qui avait vu la réélection du président Evo Morales. On avait alors assisté à un véritable coup d’État fomenté par la grande bourgeoisie et la hiérarchie militaire, avec le soutien des États-Unis, entraînant la démission de Morales. Le peuple bolivien a donc confirmé son choix en portant à nouveau la gauche au pouvoir. Nous exprimons notre totale solidarité au peuple bolivien, au MAS et au nouveau président

*

Le 26 octobre, 80 % des Chiliens et des Chiliennes ont voté pour un changement de Constitution. Ce vote massif va permettre de sortir le pays de l’ère Pinochet et de tourner définitivement la page de la dictature fasciste qui, avec le soutien des États-Unis, avait renversé, le 11 septembre 1973, le gouvernement démocratiquement élu de Salvador Allende. C’est un immense espoir pour ce peuple de retrouver une démocratie authentique. Nous ne pouvons que saluer ce choix qui ne souffre aucune contestation.

*

Ce 3 novembre enfin, aux États-Unis, le président sortant Donald Trump a été battu par le candidat démocrate Joe Biden. Dans le contexte états-unien, c’est en soi un résultat très positif, tant la présidence de Trump fut une longue succession d’attitudes et de mesures indignes, à l’antipode du bon sens, de la justice, de la démocratie. Néanmoins le vote populaire massif en sa faveur (plus de 70 millions d’électeurs) constitue un sévère avertissement pour le nouvel élu et, au-delà, chez nous, pour les partisans d’un néolibéralisme générateur de pauvreté et de rejet de la démocratie.

Réaffirmer la signature US de l’accord sur le nucléaire iranien, rétablir le soutien financier américain à l’UNESCO, combattre radicalement le racisme, organiser la lutte contre le coronavirus aux États-Unis… sont autant de mesures urgentes que le nouveau Président déclare vouloir prendre dès son investiture. Nous voyons avec plus d’inquiétude, par contre, la relance du Traité de Libre-échange transpacifique (TPP) et autres traités multilatéraux qui sapent la souveraineté des États au plus grand bénéfice des multinationales. On s’inquiétera aussi de la volonté des démocrates de poursuivre, sous des formes peut-être plus « policées » mais pas moins dangereuses, la guerre froide contre la République populaire de Chine ou sur le rôle de l’OTAN, qui sera peut-être même encore renforcé.

Nous ne nous faisons pas d’illusion non plus sur un éventuel abandon du soi-disant « accord de paix » trumpien signé unilatéralement avec le 1er ministre israélien, accord qui constitue un odieux camouflet au peuple palestinien. Il en est de même en ce qui concerne l’embargo à l’encontre de Cuba et du « nouveau soutien » annoncé à l’accord de Paris sur le climat qui pourra réellement nous réjouir s’il permet de profondes mesures pour protéger la planète.

La politique impériale des États-Unis ne changera pas, mais le climat général sera peut-être moins délicat à gérer pour les forces progressistes, qui ne devront plus céder au chantage du « front face à Trump ». Il faudra néanmoins se méfier des forces réactionnaires que Trump a rendu encore plus fortes et qui ne seront pas vaincues aussi facilement, et bien entendu, du complexe militaro-industriel qui a toujours bien vécu les alternances politiques…

Quoi qu’il arrive, nos pensées et notre solidarité vont aux forces progressistes pacifistes, féministes, antiracistes, sociales et culturelles américaines et tout particulièrement à nos camarades du Communist Party USA et des Democratic Socialists of America , qui ont amplement contribué à bouter Trump dehors et devront poursuivre leur combat dans une Amérique du Nord restée indubitablement capitaliste. Nous serons avec eux dans les luttes qui s’annoncent au niveau international, la première étant celle pour la Paix.

9 novembre 2020.

Parti Communiste Wallonie-Bruxelles

Une réponse sur « Trois raisons de se réjouir tout en restant vigilant ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s